Elle naît du parrainage d’un enfant. Le cas le plus fréquent est celui d’un veuf (ou d’une veuve) voulant épouser la marraine (ou le parrain) de son enfant. L’empêchement subsiste après le décès de l’enfant.