Articles

haplogroupe mitochondrial HV

Par Bernard Sécher

Une étude récente des marqueurs génétiques uni-parentaux en Italie comprenant un millier d’individus a révélé que l’haplogroupe mitochondrial HV est celui qui possède les plus anciennes racines en Italie. Cette étude peut être rapprochée d’une autre qui a étudié l’ADN mitochondrial d’un squelette Mésolithique de Sicile vieux de 14.000 ans d’haplogroupe HV1. Ainsi cet haplogroupe semble être une composante cruciale des premières dispersions humaines en Eurasie. Il a cependant été peu étudié jusqu’ici mis à part ses sous-clades H, V et HV4.

Histoire génétique des italiens

L’Italie est un pays fascinant pour les généticiens de population et historiens. Comme l’a dit Metternich en 1847 « L’Italie est seulement une expression géographique ». La péninsule a été unifié par le Piémont deux décennies plus tard, mais la remarque de Metternich détient encore largement vrai aujourd’hui. Il n’y a pas un seul peuple italien, mais une multitude de groupes ethniques et culturels, souvent avec une histoire indépendante de leur propre remontant à l’Antiquité.

L’haplogroupe HV

Une étude récente des marqueurs génétiques uni-parentaux en Italie comprenant un millier d’individus a révélé que l’haplogroupe mitochondrial HV est celui qui possède les plus anciennes racines en Italie. Cette étude peut être rapprochée d’une autre qui a étudié l’ADN mitochondrial d’un squelette Mésolithique de Sicile vieux de 14.000 ans d’haplogroupe HV1. Ainsi cet haplogroupe semble être une composante cruciale des premières dispersions humaines en Eurasie. Il a cependant été peu étudié jusqu’ici mis à part ses sous-clades H, V et HV4.

Structure génétique des populations de l’ouest des Balkans

Par Bernard Sécher

La péninsule Balkanique a été continument peuplée par l’homme moderne depuis le paléolithique supérieur. Cette région a probablement été la porte d’entrée vers l’Europe pour les premiers colonisateurs, ainsi qu’une zone de refuge durant les ères glaciaires.

Structure génétique des population de la Sicile et du sud de l’Italie

Par Bernard Sécher

Stefania Sarno vient de publier un nouveau papier sur la génétique de l’Italie intitulé An Ancient Mediterranean Melting Pot: Investigating the Uniparental Genetic Structure and Population History of Sicily and Southern Italy.